NOS SERVICES

SPÉCIALISÉS

2.png

Nos spécialistes en archéologie funéraire et en bioarchéologie à votre service

Pour tous les cas de
  • Études de potentiel de cimetières (recherche documentaire,
    cartes, archives paroissiales, archives municipales, archives
    familiales, photos, relations, chroniques, etc.)

  • Localisation des sépultures et délimitation des cimetières

  • Inventaires archéologiques de secteurs d’inhumation

  • Surveillance archéologique dans des cimetières ou près
    de ces derniers

  • Fouille de prévention

  • Archéologie judiciaire

  • Relocalisation des sépultures et des cimetières en danger
    de destruction

  • Analyses et études ostéologiques de populations

  • Analyse et interprétation des analyses spécialisées d’ADN
    contemporain et ancien, isotopes stables, datation

  • Rapatriement et réinhumation des individus et de ses restes
    osseux

  • Mise en valeur de cimetières, sites mémoriaux, etc.

Communiquez avec nous pour faire appel à nos services ou pour obtenir des informations complémentaires.

Archéologie funéraire

Les spécialistes en archéologie funéraire et en bioarchéologie interviennent lors de l’existence présumée ou confirmée de sépultures et/ou de restes humains. 

L’archéologie funéraire vise à comprendre et à expliquer les contextes archéologiques des:

  • cimetières autochtones

  • cimetières euro canadiens

  • caves de certaines églises catholiques

  • cimetières privés

  • cimetières familiaux

  • etc.

L’objet d’étude de l’archéologie funéraire comprend tous les éléments matériels qui composent la ou les sépultures d’un cimetière :

  • les fosses

  • les cercueils

  • les vêtements

  • le mobilier funéraire

  • les pierres tombales

  • la taille et la forme du cimetière

  • les restes osseux compris dans leur ensemble.

Bioarchéologie

La bioarchéologie se concentre sur les restes osseux des individus inhumés dans le cimetière à l’étude. À partir de l’analyse de l’ensemble du squelette et de son contexte, le bioarchéologue cherche à comprendre et à expliquer la complexité sociale et biologique d’un individu ou d’une population donnée.

 

Les squelettes qui sont trouvés dans les anciens cimetières sont les dépositaires des caractères biologiques de nos ancêtres.

Pour chaque ossement prélevé sur le site et pour chacun des individus inhumés :

Examen macroscopique

+

Études spécialisées (analyses isotopiques, analyses d’ADN)

Pour documenter:

  • leur stature

  • leur robustesse,

  • l’ampleur des différences entre hommes et femmes,

  • leur âge au décès,

  • les maladies qui les affligeaient,

  • leur alimentation,

  • la croissance des enfants,

  • etc.

Le regroupement et le traitement des données individuelles permettent ensuite de dégager des traits qui caractérisent le groupe d’individus à l’étude et de dépeindre la biologie de la communauté dont ils sont issus.